unnamed (1)

Allah – Exalté soit-Il –  dit:

O les croyants! On vous a prescrit aS-Siyâm (le jeûne) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété, pendant un nombre déterminé de jours.  (Sourate La vache- verset 183)

Le jeûne occupe une très grande place dans l’éducation et le spirituel de chaque musulman. En effet, il est le 4ème pilier de l’islam et l’un de ses plus grands fondements.  Allah – Exalté soit-Il – a distingué le mois de Ramadan par rapport aux autres mois de l’année par des attributs particuliers. Il a distingué aussi le jeûne des autres actes d’obéissance par une multitude de vertus, de bienfaits et de bienséances.

Le jeûne signifie en arabe s’abstenir. En Islam, cela signifie s’abstenir de ce qui pourrait rompre le jeûne, depuis l’aube jusqu’au coucher du soleil, et se donner en un premier lieu l’intention de jeûner. Le jeûne demande à ce que le serviteur délaisse ces passions, et habitudes quotidiennes et cela ne provient que d’une personne qui croit en Allah et à sa récompense.

Allah – Exalté soit-Il – a prescrit le jeûne à toutes les communautés antérieures même si celui-ci était différent dans la façon et le temps.

Les bienfaits du jeûne ont un impact considérable sur la purification de l’âme, parmi lesquels l’affinement des mœurs et la consolidation de la condition physique. Le jeûne aide à parfaire ses facultés de patience, à augmenter ses capacités à résister aux accoutumances de toute nature et à abandonner son attrait aux jouissances sous toutes leurs formes. Par son jeûne, le jeûneur réduit le champ d’action des méfaits de Satan. Aussi, il lui permet d’évoquer et de ressentir les conditions de vie habituelles des nécessiteux. Pour l’amour d’Allah – Exalté soit-Il – le jeûneur renonce volontairement à ses gourmandises, ce qui constitue en soi le secret entre le jeûneur et son Créateur, à savoir la vérité du jeûne et sa finalité. Le jeûne adoucit le cœur et l’incite à évoquer Allah – Exalté soit-Il – pour l’orienter vers le chemin de la piété et de la pure adoration.

Donc, le jeûne est l’une des raisons principales pour atteindre la piété et diminuer les attraits aux jouissances.

Sachant que la facilité dans la religion est un caractère évident et indéniable, l’Islam prend compte des imprévus que peux subir le serviteur, de ce fait il permet à la personne malade ou en voyage de ne pas jeuner ce jour et de le rattraper ultérieurement. Quant à celui qui est dans l’incapacité de jeuner, comme la personne âgée, ou victime d’une maladie chronique, il nourrit en compensation un pauvre pour chaque jour non jeûné.

Le mois de ramadhan est le 9ème mois de l’année lunaire hégirienne. Le Coran fut révélé en ce mois pour faire sortir les gens des ténèbres vers la lumière, les orienter vers le droit chemin, les éloigner des sentiers de l’erreur et de l’égarement, et leur éclairer les affaires de la vie courante et ce qui touche à leur religion afin de leur assurer la joie et le succès dans les deux Mondes.